Democratia Europaea

Nos principes

Nos principes sont incorporés dans une lettre qui circule au Parlement Européen et qui a été signé par des députés de plusieurs pays et appartenant à plusieurs groupes politiques.


Lettre ouverte à signature par les Membres du Parlement Européen, et dont le texte est la base de l’association “Pour la Démocratie Européenne” à Strasbourg qui défend ces principes par une campagne de relations publiques pour l’ensemble des citoyens Européens

euparliment.gif
Démocratie européenne-Europäische Demokratie- European democracy

Strasbourg 16 novembre 2006

A l’occasion des réflexions actuellement en cours sur les réformes administratives et institutionnelles avant le prochain élargissement1 nous, membres du Parlement européen soussignés, soucieux de faire respecter le principe de subsidiarité, le multilinguisme et le multiculturalisme, de réduire le déficit démocratique de l’Union européenne, et d’améliorer la proximité citoyenne, réaffirmons notre attachement aux principes directeurs suivants qui doivent guider toute réflexion et action permettant d’atteindre ces buts et d’améliorer la démocratie européenne:

  • parlementarisme
  • pluralité
  • transparence
  • décentralisation et polycentrisme

Nous affirmons notre volonté de promouvoir ces principes tout en soulignant l’importance du maintien de la rationalisation budgétaire des institutions européennes – sans toutefois porter atteinte en aucune manière à ces principes.
D’autre part, nous souhaitons que les citoyens de tous les pays de l’Union Européenne soient informés et puissent participer à cette réflexion, comme le suggère par exemple la Commission européenne dans le cadre du “Plan D : Démocratie, Dialogue et Débat”, dont le but est de “combler le fossé entre l’Union européenne” et les citoyens des Etats membres.
C’est pourquoi nous nous engageons à parrainer le projet de mise en œuvre des principes énoncés ci-dessus, par tous les moyens appropriés.

Premières signatures de membres du Parlement Européen:
Mario Mauro, Vice-président, Parlement européen
Anna Zaborska, Présidente, Commission des droits de la femme
Othmar Karas, Vice-président, Groupe du Parti populaire européen
Ioannis Kasoulides, Vice-président, Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien
Bernd Posselt, ancien Vice-président, Commission des libertés et des droits des citoyens, de la justice et des affaires intérieures
Carlo Casini, ancien Président, Commission juridique et des droits des citoyens,
Jean Spautz, ancien Ministre, ancien Président du Parlement de Luxembourg
Astrid Lulling, Questeur, Vice-présidente, Délégation à l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE
Robert Goebbels, Vice-Président du Groupe Socialiste au Parlement Européen
Marie Anne Isler Béguin, Présidente, Délégation aux commissions de coopération parlementaire UE-Arménie, UE-Azerbaïdjan et UE-Géorgie
Catherine Trautmann, Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie
Dieter-Lebrecht Koch, Commission des transports et du tourisme
Ruth Hieronymi, Commission de la culture et de l’éducation
Lydie Polfer, Commission des affaires étrangères, Délégation à l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE
Claude Turmes, Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, Délégation pour les relations avec la République populaire de Chine
Erna Hennicot-Schoepges, Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie

1 cf. par exemple, la Communication de la Commission au Parlement européen et au Conseil: Stratégie d’élargissement et principaux défis 2006-2007 (COMM (2006) 649 final), et la publication du Livre Blanc sur une politique de communication européenne (COMM (2006) 35 final)

Author :
Print

Comments

  1. Pingback: LONNIE

Comments are closed.